jueves, 5 de mayo de 2016

Le Mont Saint Michel

Le jour se lève… Les moutons mangent tranquillement sous la surveillance du Mont Saint Michel.

La marée monte rapidement comme si elle voudrait surprendre le Mont… Mais lui, il reste toujours impassible aux visites soudaines de sa vielle amie, la mer, et il s’élève encore plus majestueux quand il est entouré par la froide accolade de l’eau.

Quand le soleil fait visible le Mont Saint Michel, la vie commence autour de lui. Il n’est plus tout seul. La mer s’en va et les gens en profitent pour traverser les murs qui tant de fois l’ont protégé d’autres personnes, pas si pacifiques que ses actuels visiteurs dont le seul dessein semble être de découvrir tous les recoins du mont, en se promenant par ses ruelles… De temps en temps, ils s’arrêtent… on dirait qu’ils sont fatigués de marcher, mais ce n’est pas ça… Ils s’appuient sur le mur et ils voient, au loin, la mer qui s’approche… Ils contemplent avec fascination la marche imparable de l’eau qui finit par les rattraper dans le Mont. Ils se sentent petits face à ce spectacle unique et impressionnant.

Le soleil se couche et, petit à petit, le silence, la solitude… reviennent. Le Mont n’a plus besoin de la lune pour être vu dans l’obscurité de la nuit. Aujourd’hui, il a sa propre lumière, un cadeau que les fragiles créatures qui le visitent chaque jour, lui ont fait, il y a longtemps.